Colloque international sur saint Nicolas, du 5 au 7 décembre à Saint-Nicolas-de-Port et à Lunéville.


Organisé par Catherine Guyon, Catherine Vincent, Véronique Gazeau et l’Université de Lorraine, rassemblant 25 chercheurs universitaires de sept nationalités différentes, ce colloque, après avoir rappelé les origines de saint Nicolas à travers les apports récents des fouilles archéologiques du groupe épiscopal de Myre-Demre en Turquie et les textes de la translation de ses reliques à Bari, se penchera sur le développement de son culte à travers l’Europe, depuis les empereurs byzantins et ottoniens en passant par les prélats réformateurs francs et les clercs des universités médiévales, jusqu’aux marchands et artisans de la Mitteleuropa, à la lumière de multiples indices (vies de saints, dédicaces, onomastique et toponymie, reliques et reliquaires, sceaux, enseignes de pèlerinage et objets de dévotion…).