DSC_0999

Le centre culturel de Hüttigweiler (Sarre) a prêté son cadre à la 8e Rencontre d'histoire transfrontalière (Photos Philippe Hoch)

Depuis seize ans, le Historischer Verein für die Saargegend (Société d'histoire de la Sarre) et la SHAL organisent des rencontres bisannuelles, qui se tiennent alternativement en Sarre et en Moselle et se rapportent à des questions d'histoire tranfrontalière. Après celle de Sarreguemines en 2012, la huitième et dernière en date s'est tenue le 10 novembre 2012 à Huttwigweiler, à proximité de Sarrelouis. Une forte délégation de la SHAL a pris part à cette journée intitulée «Fortification et pouvoir : de l'oppidum celtique aux lignes fortifiées du XXe siècle».

Après les paroles de bienvenue prononcées successivement par Mme le Dr Eva Kell, présidente du HVS, et Philippe Hoch, président de la SHAL, quatre conférenciers, deux au nom de chacune des sociétés partenaires, proposèrent des communications qui permirent de balayer de nombreux siècles d'histoire. 

DSC_0997

En ouverture des travaux, le Dr Eric Glansdorp (notre photo) présenta «le site fortifié celtique de Birch à Limbach» (télécharger le résumé), puis Carsten Geimer retraça l'histoire du château des Kerpen, à Illingen (télécharger le résumé), dont les participants purent visiter les ruines dans l'après-midi (et sous une pluie battante !). Pour la SHAL, Jean-Éric Iung, dircteur des Archives départementales de la Moselle et membre du comité de la Société,  étudia les «démantèlements stratégiques et démantèlements urbanistiques dans l'espace lorrain (1660-1860)», un sujet d'une indéniable originalité. Enfin, le général (C. R.) Jean-Claude Laparra, membre de l'Académie nationale de Metz et spécialiste de la Grande Guerre, proposa une intervention précise et documentée, nourrie de fouilles archéologiques menées par l'auteur dans le Sundgau (Alsace), portant sur «les systèmes allemands de tranchées 1914-1918».

DSC_0014

Après le déjeuner pris à Illingen, les historiens sarrois et lorrains suivirent la visite du château-fort Kerpen, guidée par Carsten Geismer (notre photo, ci-dessus).

On pourra lire prochainement, sur ce site, les résumés des interventions de Jean-Éric Iung et Jean-Claude Laparra.

VOIR L'ALBUM PHOTOS DANS LA COLONNE DE GAUCHE