Pays_Bitche

Le président de la section de Bitche, Joël Beck, présente le dernier numéro de la revue


La section de la SHAL du Pays de Bitche vient de présenter sa nouvelle revue annuelle. Si elle offre cette année un nouvel habillage grâce à l’inspiration de Raymond Vilhelm, elle maintient, selon son président Joël Beck, « l’ambition de retracer l’histoire de notre Pays de la préhistoire à nos jours. La volonté aussi de conserver la diversité des auteurs et la variété des articles. » Naturellement, l’archéologie, l’histoire sociale, religieuse, politique et militaire… y conservent également une place prépondérante.

Ce nouveau numéro présente ainsi largement un visage habituel. Sébastien Schmit commente dans son article des pièces archéologiques remarquables du Pays de Bitche, un travail qui pourra à l’avenir être complété par une exposition. Il confirme surtout une présence très ancienne dans le pays de Bitche que complète la découverte majeure du sanctuaire d’Ormersviller.

Autre commune considérable de notre territoire, au XVIIIe siècle cette fois, Mouterhouse. Jean-François Kraft nous éclaire sur les circonstances du redémarrage des forges grâce aux volontés de Jean-Frédéric Dithmar, receveur des finances du comté de Bitche, et du duc de Lorraine Léopold.

À la fin du même siècle, l’organisation administrative de la Lorraine et du Pays de Bitche a bien changé. Les  procédures judiciaires et administratives engagées contre les agents municipaux de Bining et Schmittviller caractérisent à cette époque, les abus d’une centralisation excessive que relève l’article de Joël Beck.

L’ARCHEOLOGIE, L’ HISTOIRE ET LE PATRIMOINE DU PAYS DE BITCHE

Mais le XXe siècle, en particulier les deux conflits mondiaux, offre aux historiens des plages d’études abondantes. Ainsi, Eugène Brisbois qui prépare un ouvrage sur le camp de Bitche, nous en livre en avant-première un résumé très complet. Bernard Robin nous rappelle ensuite la fameuse Nuit de Cristal de 1938, avec ses conséquences à Pirmasens et Bitche. Enfin, Bruno Marion, qui procède actuellement au classement des archives municipales de Bitche, présente le cinéma de cette ville en 1944.

La SHAL a aussi pour but de favoriser la préservation du patrimoine. C’est la raison pour laquelle un article sur la synagogue de Bitche par Antoine Lacroix a été intégré dans la revue. Enfin, en forme d’hommage aux anciens de notre section de la SHAL, Arsène Kirschner dévoile en francique, ses souvenirs sur l’évacuation en Charente en 1939. Une pièce d’archives exceptionnelle et les publications relatives à notre région complètent le sommaire de cette nouvelle Revue du Pays de Bitche.

RL du 23

Le Républicain lorrain, en date du 23 novembre 2012, a rendu compte de la parution du nouveau numéro de la Revue du Pays de Bitche