4

(collection Maxime Bucciarelli)

En complément de l’exposition « Des villages aux quartiers » présentée aux archives municipales, une conférence sur le rattachement des quartiers est proposée par Sébastien Wagner, secrétaire adjoint de la Société d'Histoire et d'Archéologie de la Lorraine et auteur des notices de l’exposition (ouverte jusqu’à 19 h le même jour).

Il y a un demi-siècle, le 1er janvier 1962, les trois communes de Borny, Magny et Vallières étaient rattachées à la ville de Metz.

Ce rattachement intervient après celui de Devant-les-Ponts et Plantières-Queuleu (1908) et du Sablon (1914), qui devait se poursuivre avec les autres communes suburbaines (Montigny-lès-Metz, Longeville-lès-Metz, Ban-Saint-Martin, etc.).

Interrompu par la Première Guerre mondiale, le projet est repris lors de la Seconde Annexion (1940-1944) : les communes périphériques fusionnent avec la « ville-centre », dans une Grossstadt Metz, quadruplant ainsi le territoire communal (9 500 hectares).

La réunion de Borny, Magny et Vallières permet à Metz de passer de 1 900 à 4 200 hectares, conditionnant ainsi son développement jusqu’à nos jours. Trois communes, trois personnalités, trois quartiers au caractère encore bien marqué.

 

Mardi 23 octobre 2012 à 17h30. Metz. Cloître des Récollets. Grand Grenier (2e étage). Entrée libre.