56697408_p

Il y a un siècle, l'empereur Guillaume II marquait de sa visite le nouveau musée ouvert l'année dans l'Hôtel de la Monnaie de Vic-sur-Seille, un bel édifice Renaissance qui témoigne de la qualité de l'architecture civile dans la région. Ce musée, consacré à l'histoire et à la vie traditionnelle en Lorraine, avait été voulu et créé par la Société d'Histoire et d'Archéologie de la Lorraine, propriétaire de l'édifice, dont elle avait aussi assuré la restauration. Aujourd'hui, l'Hôtel de la Monnaie abrite les services de la Conservation du Musée départemental Georges de La Tour construit tout à côté, place Jeanne d'Arc.

Dans un ouvrage largement illustré paru aux éditions Serge Domini, le président de la SHAL, Philippe Hoch, retrace l'histoire du musée de Vic-sur-Seille, depuis sa création durant l'annexion de l'Alsace-Lorraine au Reich allemand, jusqu'aux manifestations artistiques les plus récentes présentées dans le bâtiment inauguré en 2003. L'auteur évoque également l'oeuvre de Georges de La Tour, dont deux toiles peuvent être vues à Vic, ainsi que le milieu intellectuel et culturel vivace dans lequel le peintre des lumières grandit avant de s'établir à Lunéville.

Philippe Hoch, Le Musée de Vic-sur-Seille : Chronique d'une renaissance, Metz : Serge Domini éditeur, 2010, 112 pages.