SARB_crime_de_JC_Becker

SARB_crime_de_JC_Becker_d_tail_4Depuis le meurtre d'Abel par Caïn, le crime et l'assassinat ont été de toutes les époques et de tous les pays. Et nombreux sont les récits rapportant tous les faits sordides se terminant par mort d'homme. On y est d'autant plus sensible quand les forfaits de sang ont été commis par des gens que l'on a fréquentés ou ont été perpétrés dans un endroit que l'on connaît.

Un cadavre, des suspects, des accusés

SARB_crime_de_JC_Becker_d_tail_2La section de Sarrebourg de la Société d'Histoire et d'Archéologie de la Lorraine (SHAL) va prochainement publier un récit rapportant la mort d'une servante au XVIIIe siècle. En effet, la jeune Rosine, le 25 avril 1768, a été découverte assassinée au lieu-dit «la tuilerie de la Maladrie». L'endroit, à l'époque situé sur le ban de Hoff, est bien connu dans la région, notamment dans le quartier de Sarrebourg jouxtant Réding. Comme dans tout roman policier, on a un cadavre, des suspects, puis des accusés qui clament leur innocence, des témoignages douteux, des accusations à charge, d'autres à décharge. Bref, tous les ingrédients sont là pour donner lieu à un procès hors normes et qui allait passionner l'opinion publique de tout le pays de Sarrebourg durant une année.

Une once de superstition, une pincée de malveillance...

SARB_crime_de_JC_Becker_d_tailL'auteur de ce récit fondé sur des faits réels, Jean-Claude Becker, entraîne le lecteur à une époque où tout le monde se connaissait, mais où chacun portrait rapidement ses soupçons sur un voisin ou un familier qu'il côtoyait régulièrement. On ajoutera une once de superstition, une pincée de malveillance de la part de certains et on se retrouvera vite devant une montagne de documents que le juge qui procède aux interrogatoires mettra longtemps à démêler. Tous les témoignages recueillis devront être confrontés aux minces indices recueillis. Les arguments avancés pour disculper ou pour accuser devront être rigoureusement examinés et jaugés à l'aune de la vraisemblance. Ce n'est que tout à la fin de 160 pages largement illustrées que le lecteur, tenu en haleine jusqu'au dénouement final, saura comment la justice royale a été rendue avec le recours aux puissances divines. Le juge rendra son verdict et fera appliquer la peine prévue.

En souscription

SARB_crime_de_JC_Becker_d_tail_3Jean-Claude Becker a minutieusement épluché les minutes du procès conservées aux Archives départementales de la Moselle. On peut souscrire à cet ouvrage en s'adressant à la SHAL, 1, avenue Clemenceau, 57400 Sarrebourg, tél. 03 87 23 78 53. Prix de souscription : 25 € jusqu'au 8 février 2010. Par la suite, il sera vendu au prix de 28 €. - Jean Aschereiner

L'auteur, Jean-Claude Becker, présentera son ouvrage au cours d'une conférence, au cerclke socio-culturel de Sarrebourg, le lundi 8 février 2010, à 19 h 30.