SARB_la_shal_au_mus_e_de_Jean_Achereiner

Les membres du comité de la SHAL entourent

le député-maire Alain Marty

Photo Jean Achereiner

Dans une salle du musée, Louis Kuchly, président de la section de SarrebourgSarrebourg, accueillait le comité de la SHAL. Cette réunion délocalisée permit de réunir les représentants des sections de Bitche, SarregueminesSarreguemines, Thionville et Forbach, ainsi que le «siège» messin. La section locale de SarrebourgSarrebourg était représentée par tout son comité directeur. Philippe Hoch, président de la SHAL, saluait ses hôtes, insistant sur la vitalité et l'implantation forte au niveau culturel de la section de SarrebourgSarrebourg. Ce qu'il n'avait pas manqué de remarquer déjà la veille, à l'occasion de l'assemblée générale de la section, délocalisée à PhalsbourgPhalsbourg.

La situation des Cahiers lorrains

Au cours des travaux, le problème des Cahiers lorrains a fait l'objet d'une longue communication par les différents acteurs qui ont pris le problème financier à bras le corps. Dorénavant, la situation financière est assainie et les perspectives de parution donnent tous les signes d'une vigueur retrouvée. Le projet est relancée et sa refondation laisse augurer de perspectives sereines.

Mieux communiquer entre les sections

Autre sujet abordé : la communication entre les adhérents des différentes sections, ainsi que la publicité à donner aux travaux menés pour les porter à la connaissance du plus grand nombre. Des idées ont été émises, il ne reste plus qu'à les concrétiser, ce qui semble tout à fait réalisable et sera mis en route prochainement. Les messages électroniques sont appelés à y apporter leur contribution. Un tour de table a ensuite permis aux différentes sections de présenter un bilan de leurs activités et de leurs projets en cours. La publication de monographies et la tenue de conférences sur l'histoire locale sont les principaux champs de manoeuvre des différentes sections.

Le président Hoch a ensuite annoncé la tenue des 29e Journées d'études mosellanes, à Metz, les 17 et 18 octobre 2008. Elles auront pour cadre les locaux du Conseil général de la Moselle et aborderont, entre autres, quelques «Aspects de la vie intellectuelle et culturelle dans la Lorraine annexée». Une projection de vues, par Patrick Bichet, sur les activités menées par la section locale a été offerte en conclusion de la séance de travail.

Visite du musée

La dernière heure a été consacrée à faire connaître aux visiteurs les différentes salles d'exposition du musée. Le député-maire de Sarrebourg, Alain Marty, avait rejoint le groupe en cours de visite et sa présence a montré tout l'intérêt qu'il porte aux travaux menés par tous ces amateurs d'histoire, véritables intermédiaires entre la grande histoire officielle et la passionnante histoire locale des gens du terroir. Tous ces amateurs ont encore pu se rendre compte des dernières trouvailles mises au jour lors des travaux de terrassement menés à proximité : les objets récupérés dans les lieux d'aisance d'une gargote du XIVe ou du XVe siècle ont suscité un réel étonnement chez ces spécialistes.

SarrebourgMuPaysSarreDes

Et pour mettre un terme définitif à cette intéressante matinée d'échanges, une table était dressée chez l'Ami Fritz pour délecter les papilles de ceux qui ne sont pas de purs esprits, mais aussi de fins gourmets n'oubliant jamais que «ventre affamé n'a point d'oreille». - Jean Achereiner

Article paru dans Le Républicain lorrain